Retour d'expérience n°2 : Thomas TREFOUEL, Responsable chargé d'affaires

#MANDAT20192020 #TEPCONSTRUCTION #REX

Place au deuxième volet de nos retours d'expérience du mandat 2019-2020. C'est Thomas TREFOUEL, Responsable chargé d'affaires, qui s'essaye à son tour à l'exercice.


Question n°1 : Un ressenti à chaud sur cette année passée à la TEP ?


Ce fut une année qui n’a pas été simple à gérer puisque les chargés d’affaires et moi avions de nombreuses attentes à la fois en interne mais aussi d'un point de vue qu’externe.


Lors de notre mandat, de bonnes choses ont été mises en place. Malgré les quelques désillusions que nous avons surmontées, notre mandat a su apprendre de ses erreurs. Par la transmission de nos connaissances et par notre expérience accumulée, les mandats suivants ne reproduiront pas nos erreurs. Mais, dans l’ensemble, notre mandat 2019-2020 a été une réussite malgré la crise sanitaire qui a écourtée notre année.


Ce fut une année pleine de partages et de découvertes que ce soit au niveau des personnalités des différents membres de la TEP mais aussi auprès des élèves et des clients. Je peux vous assurer que cette année restera pour moi une des meilleures années de ma vie sur le plan amical. Avoir pu travailler avec Tom, Adrien, Antoine et tout le reste de l’équipe dans la bonne humeur et avec le même objectif a été pour moi très enrichissant.


Question n°2 : Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté, humainement, professionnellement ?


Sur le plan humain, le pôle affaire et plus particulièrement le poste de responsable affaire m’a permis d’apprendre à ne pas se fier aux apparences, à déléguer certaines tâches en faisant confiance aux différents membres de l’équipe. Cela m’a permis de rencontrer de nouvelles personnalités et de partager de bons moments sans avoir uniquement à l’esprit les différents objectifs de l’association.


Sur le plan professionnel, j’ai pu apprendre en quoi consiste manager une équipe ainsi que l’importance de communiquer aux bonnes personnes des informations claires, cohérentes et justes afin de gagner un maximum de temps et d’éviter de se répéter.


Question n°3 : Quelles difficultés as-tu rencontrées et comment les as-tu réglées ?

Grâce à mon cursus et à mon choix de parcours, j’ai eu la chance de connaître la TEP en TC3 (1ère année du cycle ingénieur au sein de l’ESITC Caen) et d’avoir eu les retours du mandat précédent. Cela m’a permis de mettre de côté certaines difficultés que j’aurais pu rencontrer comme la timidité par exemple. Je pense qu’il faut tenter et voir comment ça se passe à la fin puisque pour moi, un mandat, c’est court, voir souvent trop court pour tout tenter. Il ne faut pas hésiter à réaliser ses idées, à essayer quitte à échouer. Je pense que cette phrase célèbre : « Qui ne tente rien n’a rien » correspond bien au pôle affaires.


Question n°4 : Par rapport à la formation proposé par l’ESITC, est-ce que la TEP est un bon complément ?

Je pense que oui, pour moi la TEP est un bon complément à la formation proposée par l’ESITC Caen. Elles sont complémentaires. La diversité des prestations proposées, le fait d’avoir un contact direct avec le monde professionnel, notamment avec le démarchage et l’obligation de vendre des prestations aux entreprises proposant pour la grande majorité déjà ces prestations relèvent d’un vrai défi.


Question n°5 : Est-ce que c’est compliqué de gérer une équipe / d’être sous les directives d’un camarade ?


Même si l’on est choisi par le mandat précédent après avoir passé des entretiens et avoir répondu à quelques exercices, il est évident qu’il n’est pas simple de gérer une équipe. Cela peut parfois s’avérer compliqué parce que nous sommes souvent des amis, tous de la même promo et que l’on suit tous la même formation. Mais, à mes côtés, lors de mon mandat, j’ai eu la chance d’avoir une équipe très à l’écoute et compréhensive, qui a très bien travaillé. J’en profite d’ailleurs pour les remercier !


Sinon, être sous les directives de Tom n’a pas été un problème pour moi. En effet, avec Tom, on se connaît depuis longtemps. Il me faisait entièrement confiance, et par conséquent, il savait qu’il pouvait me laisser gérer le pôle affaire comme je l’entendais. Je n’avais donc pas la sensation de recevoir de directives particulières, mais uniquement d’entretenir avec lui une bonne communication.


Question n°6 : Quelles sont pour toi, les qualités essentielles, inhérentes à ton poste ?


Les qualités essentielles pour être responsable affaires sont pour moi d’être pleinement investi, que ce soit dans son travail ou au sein de la TEP. Il faut réussir à suivre les missions de près, mais aussi de loin. Il faut suivre tous les chargés, s’entretenir avec eux pour les aider lorsqu’il y a des difficultés. Il faut aussi réussir à gérer les relations que l’on peut avoir entre les clients et la TEP ainsi que gérer les relations entre le pôle affaires et la trésorerie.


Le poste de responsable affaire permet d’avoir beaucoup de contacts. Il faut donc savoir être présent à tout moment, mais aussi être ambitieux pour essayer d’obtenir le meilleur chiffre d’affaires possible à la fin de son mandat. Je pense que tout cela est lié à la minutie qu’il faut avoir dans la qualité des rendus fournis au client.


Question n°7 : Comment s’est déroulé le contact avec le milieu professionnel ? Avaient-ils confiance ?


Lors de mon mandat, les contacts que j’ai pu avoir avec différents professionnels ont été pour moi du pur bonheur. En effet, à chaque prospect démarché, je ne rencontrais pas les mêmes personnalités. Je devais donc à chaque adapté mon comportement, la façon de m’exprimer tout en gardant en tête mon objectif principal. J’ai pu rencontrer des professionnels très accueillant, intéressé, mais aussi des professionnels plus froids possédant déjà en interne nos différentes prestations. En étant polyvalent, pragmatique et agréable, le contact avec le milieu professionnel se passe très bien.


Question n°8 : Ton meilleur et ton pire souvenir du mandat.

Je ne pense pas avoir de pire souvenir ! Cela a été une expérience très enrichissante et pleine de réussite. Je garderai en tête cette réussite générale et le partage avec les autres.


Question n°9 : Quels sont en définitive les enseignements à tirer de ton expérience ?


Ne pas se fier aux apparences, faire confiance aux autres et ne pas hésiter à déléguer les tâches.


Question n°10 : As-tu un petit conseil à donner à ton successeur et/ou au prochain mandat ?

Je souhaite à Thomas le meilleur, qu’il remplisse tous ses objectifs et surtout qu’il est une aussi bonne cohésion d’équipe que moi j’ai pu avoir dans mon mandat !

Posts Récents
  • Facebook Basic Square
Archives
logo école.jpg

Nous rencontrer

ESITC CAEN

1, Rue Pierre et Marie Curie

14610 EPRON

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Gazouillement
tep construction mentions legales
tep construction email

Nous contacter

Tel : 02 31 44 80 73​ 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now