top of page
grue proche foncé.png
Rechercher

RETOUR D’EXPÉRIENCE : LUKAS DUCLOS, RESPONSABLE COMMUNICATION DU MANDAT 2018-2019



Parcours scolaire


Lukas DUCLOS a entamé son cursus en intégrant la prépa intégrée à l’ESITC, où il a connu quelques difficultés. ‘Mon parcours a débuté de manière plutôt turbulente. J'ai intégré une prépa intégrée à Caen, mais j'ai dû redoubler ma première année.’


Cependant, cela ne l'a pas découragé, et il a poursuivi son cursus, avec une expérience de rythme scolaire parfois exigeante. En termes d'expérience, Lukas est parti aux Etats-Unis pour son stage à l’International de TC2, cela a été une opportunité d'explorer le monde du travail à l'étranger.


En TC5, Lukas décide de partir en Erasmus à Sofia, en Bulgarie. Cette expérience a été sans conteste la meilleure de mes cinq années d'études. La vie y était agréable, abordable, et l'atmosphère étudiante très dynamique’. A la suite de ce parcours en Bulgarie, notre Alumni a terminé son parcours scolaire par un projet de fin d'études, portant sur les structures métalliques chez TechnipFMC.


Le sujet était la création d’un tableau de référence pour le calcul des rapports de poids des installations pétrolières et gazières en mer. Cet outil permet d’estimer pendant la phase d’appel d’offres le poids structurel d’un module pétrolier et gazier offshore en fonction des données d’entrée.


Expériences professionnelles et projets marquants


Après l'obtention de son diplôme, Lukas a saisi l'opportunité d'un VIE chez Vinci Construction basé à Copenhagues, sur un projet d'envergure au sud du Danemark.


‘J'y ai occupé le poste de coordinateur Etudes-Travaux, ce qui m'a valu de grandes responsabilités dès le début de ma carrière. Ce projet était colossal : la construction du plus long tunnel immergé au monde, reliant le Danemark à l'Allemagne.’


L’Alumni a eu l'occasion de participer à la création d'une usine dédiée à la fabrication des éléments nécessaires à ce tunnel, une expérience enrichissante. Son séjour à Copenhague lui a également permis de réaliser l'importance de partir à l'étranger pour découvrir de nouvelles cultures et perspectives. Après cette expérience internationale, Lukas a été affecté à un projet de maintenance et de rénovation des infrastructures sous-marines nucléaires en France. ‘Un changement radical d'environnement, mais une opportunité de relever de nouveaux défis et d'approfondir mes connaissances dans le domaine’.


Expériences au sein de la TEP Construction


Lukas DUCLOS est entré d’une manière inattendue dans l’association. Après avoir perdu aux élections du Bureau des Élèves (BDE), il a trouvé sa voie à la TEP ‘Je dois avouer que, au départ, je n'avais pas envisagé de rejoindre la TEP. Cependant, j'ai été intégré à une équipe déjà formée en tant que responsable de la communication. Ma mission initiale était claire : rendre la TEP plus attractive pour les élèves et la valoriser davantage'


En tant que Responsable Communication, Lukas a notamment retravaillé le logo, les plaquettes, et investi dans la communication pour promouvoir les activités lors des forums de l'école. ‘Nous avons également rénové complètement le pôle Communication, une tâche qui a demandé beaucoup d'efforts mais qui a porté ses fruits’.


Ce mandat à la TEP lui a apporté bien plus que ce qu’il avait imaginé. Sur le plan personnel, Lukas a gagné en assurance, en capacité à s'exprimer et à rédiger correctement. Ces compétences sont cruciales dans le monde professionnel. Je ne regrette absolument pas d'avoir choisi la TEP plutôt que le BDE, car j'y ai trouvé une expérience enrichissante et formatrice, notamment grâce au soutien de mes collègues.’


‘Je recommande vivement aux étudiants de rejoindre la TEP, car c'est une expérience formatrice. Travailler au sein de la TEP permet d'acquérir des compétences essentielles dans la gestion et la structuration d'une entreprise. C'est une opportunité précieuse pour ceux qui envisagent une carrière dans la direction ou la création d'entreprise. La TEP offre une perspective unique sur le fonctionnement des entreprises, ce qui peut grandement aider à se préparer pour le monde professionnel.’



“Travailler intelligemment et être fainéant”


Pour terminer cet article, Lukas voudrait partager avec nous un conseil qui l’a profondément marqué et qui guide sa façon de travailler au quotidien. ‘C'est une leçon que j'ai apprise lors de mes études, mais qui résonne tout autant dans ma vie professionnelle aujourd'hui.’

« Vous savez, dans votre boulot, ce qu'il faut c'est être fainéant, mais dans le bon sens du terme. Se rendre la vie facile. »


"Cette phrase, prononcée par Mme Mouchel lors de ses premières années d'études, a fait sourire toute la promo. ‘Mais avec le recul, je réalise à quel point elle avait raison’.


Être "fainéant" dans le bon sens du terme, c'est anticiper, simplifier, trouver des moyens de rendre son travail plus efficace et plus fluide. Ce n'est pas une question d'intelligence ou de diplôme prestigieux, mais plutôt de bon sens et d'ingéniosité. C'est se dire : "Si je fais ça maintenant, je gagnerai du temps plus tard."


‘L'école peut sembler parfois difficile, mais elle nous prépare à affronter les défis du monde professionnel. Elle nous apprend à communiquer, à réfléchir, à trouver des solutions. Même si nous nous plaignons parfois du manque d'informations ou de communication, je crois que cela fait partie intégrante de notre formation. Cela nous pousse à nous adapter, à être flexibles, à développer notre bon sens.’



Ecrit par : SANDRA GUERIN

Commentaires


bottom of page